Vous êtes ici :»»Art & Création : Mort au Fascisme Esthétique !

Art & Création : Mort au Fascisme Esthétique !

Les pourvoyeurs d’illuminations aliénées sont les Escadrons de la Mort de l’esthétique moderne

L’Art peut agir de manière féroce, il peut même agir comme un jean-foutre guignolesque, mais il ne peut jamais se permettre de s’engluer dans une putride négativité !

Les « artistes » auto-castrateurs qui fleurissent sur les inconsistantes plate-formes d’équarrissage artistique nous frappent par leur banalité et leur stupidité. Entre les MonsieurTshirt, les Teezily,  les 4euros.com et autres stocks bien-pensants de textiles arlequins et idiots, la pseudo-créativité rend les gens encore plus malheureux. Quel type de crotte… quel type d’art décérébré est en train de nous cuire à petit feu cette apocalypse graphique universelle ?

Bien sûr, l’avant-garde « keep calm », « j’peux pas », « je suis une conn… » ou « Super Papa » semble « cool », tout comme semblaient les Marinetti et autres futuristes, comme les Ezra Pound et les modernistes de la Génération Perdue, tout comme Giacomo Balla, Umberto Boccioni ou le Valet de Carreau soviétique. Comparé à cette sorte d’intelligence notre époque a choisi la stupidité, la facilité, la félicité ignare, l’inanité et la création de masse.

Les espaces de création modernes ne sont plus ceux de l’intellect, du cœur, de l’esprit ni de l’âme. Ce sont ceux de l’excès, de la sur-abondance, de la pauvreté artistique et du triomphe de la Société du Spectacle. Et nous, les créatifs qui prêchons une création insurrectionnelle, une création intuitive et généreuse, sommes réduits au silence.

Il est inutile de dire que nous rejetons toute censure, mais « après la Révolution » nous serions très heureux de prendre notre responsabilité individuelle et personnelle afin de brûler toutes les merdes d’art-poubelle et de les conduire hors de nos villes par bennes à ordures entières.

Nous vivons dans une société qui fait la publicité de ses marchandises les moins coûteuses, qui dispense sa réalité nécrosée directement dans les cerveaux reptiliens de milliards de personnes, par le biais de machines à lumière bleue cancérigène, tandis que certaines images de la vie sont bannies et punies avec une férocité incroyable.

Ceux qui aiment à penser et à intellectualiser au sujet de l’Art et du désespoir prétentieux et du vampirisme plaisant et de la misère des autres ; de tels « artistes » ne sont rien d’autre que de la police sans pouvoir. Et nous avons une bombe noire pour ces fascistes esthétiques ! Elle explose en une gerbe illuminée d’étranges hérésies peintes sur des textiles, non pas pour tuer des êtres vivants mais pour faire sauter les idées malignes des cervelles oblitérées du commun qui mange du caca et qui s’en délecte.

Réveillez-vous !

Sentez le souffle du monde sur votre peau ! Échappez-vous des musées et des Chapelles de l’Extase dégoûtante ! Laissez s’évaporer les Audiences, les marques, les scor(i)es putréfié(e)s de l’Art banal et vulgaire ! Saisissez l’instant présent ! Respirez ! Vivez !

Tizika, 31 Août 2018.

— Merci à J. Mander, auteur de « Four Arguments for the Abolition of Television », à Adam Exit et à Hakim Bey —

2018-09-15T19:20:18+00:0030 août 2018|PRISE DE TEXTE|1 Commentaire

Un commentaire

  1. Amorphia Apparel 18 octobre 2018 à 11 h 19 min - Répondre

    Salut @Tizika !
    Je suis bien d’accord avec toi. Autant, il y a quelques années, on trouvait encore de bien belles choses sur RDTS, Spreadshirt ou LaFraise. On parlait créativité et qualité. Et puis, depuis 2 ou 3 ans c’est la course à la quantité. Des plateformes vendent des designs tout fait et pas chers, les gens achètent et revendent. C’est la course au chiffre, au détriment de la qualité ! C’est dommage mais il existe encore quelques belles boutiques de créateurs… 😉

Laisser un commentaire

Afin de vous proposer le meilleur service, notre site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus ? Miam, des cookies !