Accueil/ACTUALITÉS/Votre conscience est votre Liberté

Votre conscience est votre Liberté

T-shirt J'ai du caractère TizikaVotre conscience n’est pas une chose. C’est votre capacité de volonté de liberté et de raison. Nul ne peut vous ôter votre conscience comme on vous enlèverai un bras ou une jambe. Être conscient, c’est être libre et la presse doit être là pour faire rempart à la suprématie des rumeurs, pour vous permettre de démêler le vrai du faux, la réalité de la croyance. Mais restez vigilant et prenez attention. Car il ne faut pas croire TOUT ce que raconte la presse. Il faut savoir se forger ses propres opinions. Et, surtout, en avoir le courage en dépit du qu’en-dira-t’on ou de quelques empêcheurs de penser en rond.

« La presse est fille de la Liberté »

Compréhension, analyse, esprit critique ne sont pas que des mots. Or, en ces périodes électorales il est difficile de bénéficier d’info non orientée politiquement. Qui plus est lorsqu’un journal se trouve être la propriété d’un grand groupe de BTP, d’un vendeur d’armes, d’un banquier ou d’un fournisseur de téléphonie. C’est aujourd’hui le cas en France, pour 86% des médias. Comment garantir l’indépendance de la presse dans ce cas ? Comment prétendre offrir aux lecteurs un regard objectif du monde lorsque vos principaux actionnaires s’appellent Bouygues, Dassault, LVMH ou encore Free mobile, des entreprises cotées en bourse, vraies chiennes de garde du néolibéralisme ?

Passent les urnes et passent les promesses

Guillaume Apolitique TizikaCertains reconnaîtront le célèbre poème de Guillaume Apollinaire. Modeste détournement du « Pont Mirabeau« , ce design original et satirique nous rappelle que c’est à chacun de se faire sa propre opinion, suivant sa propre compréhension du monde, ses valeurs, sons sens moral et aussi son cœur. Nul ne devrait pouvoir dire : « votez pour moi car je vous promets de faire mieux que mes prédécesseurs ». Car la politique est une illusion d’optique et, nous qui vivons au présent savons bien ce qu’il en est. Ni même un journal ne devrait pouvoir affirmer : « ce que je dis est la vérité ». Car la vérité, c’est ce qu’on juge vrai. Mais, parfois, ce jugement est erroné.

Celles et ceux qui me côtoient chaque jour savent mon éternel attachement pour les faits plutôt que les croyances, et ma continuelle recherche d’informations justes et indépendantes. Ce motif ne dénonce pas la Presse (Avec un grand P), il dénonce la volonté politique qu’ont certains médias de vouloir orienter notre pensée pour glisser le « bon » bulletin de vote dans l’urne.

Dites non à la pensée unique. Ne laissez personne parler en votre nom. Portez un t-shirt Guillaume Apolitique.

Tizika.

2017-04-30T20:49:49+00:00 28 avril 2017|ACTUALITÉS|2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Steven 30 avril 2017 à 21 h 07 min- Répondre

    Bon article ! Si cela peut te rassurer, c’est bien comme ça que nous avions compris le design. Quant aux autres, laissent-les parler. Tu le sais, ton engagement pour la presse libre n’est plus à prouver. Prends soin de toi et continue de nous faire rire ! À bientôt au journal 😉

    • Tizika 30 avril 2017 à 21 h 09 min

      Merci 🙂

Laisser un commentaire